Bio et CV

 

Née en 1967.Professeure et coordinatrice du Cursus Dessin à l’ArBA-EsA, elle vit et travaille à Bruxelles. Co-fondatrice et administratrice de la Fédération des Arts Plastiques depuis 2019.

Amélie de Beauffort
déploie une méthodologie où le lieu du dessin apparaît comme celui d’un état transitoire. Elle développe une forme d’indexation graphique qui ne représente rien d’autre que le processus qui l’a fait naître. Il s’agit de développer une attitude où expériences, décisions et échappées aléatoires se conjuguent et se contredisent.
                        

Percées et poinçonnages crèvent la blanche planéité du papier. Ils ouvrent un passage entre surface et sousface et laissent la voie aux flux qui se conjuguent et se contredisent. Entre volitions et échappées aléatoires, c’est une histoire qui découle de liquides qui s’écoulent. Le papier en est la matrice qui se laisse altérer. Il s’anime et réagit à ces gestes iconoclastes. La feuille n’est pas seulement le support de l’inscription : ni dedans, ni dehors, il est aussi une membrane qui s’intercale entre. Recto et verso sont interchangeables, une de ces faces est toujours cachée au regard. Cette dérobade est paradoxalement nécessaire au spectateur comme à l’artiste pour enfin perce-voir l’œuvre. Un lent découlement de processus en cascade s’imprègnent dessus/dedans ce support matriciel.                                   

Le dessin devient l’outil de sa production, tantôt comme pochoir, poncif ou égouttoir. En retour, les marges du faire sont à leur tour considérées comme des expériences graphiques. Les gestes se ramifient. La trace demeure.                    

Expositions (sélection)

Solo 

La surface épinglée, Galerie Stéphanie Jaax, 2015

 

De la Poudre aux yeux, Centre Culturel Jacques Franck, 2015

La pierre dans les yeux, galerie Sabine Wachters, Knokke, 2012 

When space draws , galerie Sabine Wachters (B), 2009

Peeling Pink, théâtre Mercelis (B), 2005

Galerie Détour, Namur (B,) 2003 

Collectives 

Que des femmes, Biennale d’art non objectif, Pont de Claix (France), 2021

Bains d’essai, La plus petite galerie du monde ou presque , Roubaix, 2021 (duo)

Biomorphisme approches sensible et conceptuelle des formes du vivant, La Friche Belle de Mai, Marseille, 2018-2019                                                                   

Unilatère, La porte étroite ,Toulon, 2017, duo avec Sylvie PicMorphoanalogy at the crossroad of the formel, the empirical and the logical, Fabrica do Braço de Prata, Lisbonne, 2016

YIA art fair,Galerie Stéphanie Jaax, Le Carreau du Temple Paris (2015)

Volume2, Schéma Project, Brooklyn, NY(2015) collective

Table à Dessein, la Tannerie, Bégard, France (2013)collective                                       

Infini et autres cycles, la Tannerie, Bégard,France ((2013) collectiveSchéma Project, Brooklyn, NY, 2013, collective

Mouvement, Annecy, 2012    

Drawing in Expended Field, De Markten, Bruxelles (B), 2011 

En quelques traits , Iselp, (B), 2010, collective  

Regardez # 2, Amélie de Beauffort et Delphine Deguislage, La Vénerie, 2008 

Déplier l’ / , Amélie de Beauffort / Bertrand Ivanoff, documentation vidéo de Bruno Goosse, Chapelle de Boondael, Ixelles, 2008

Acht Zeichner aus Belgium , Emshertal Muséum de Herne, (D), 2007

Entre là , Galerie Pitch, Paris, (Fr), (avec Charles de Lantsheere). 2005

Entre là , Maison d’Art Actuel des Chartreux, Bruxelles, (avec Charles de Lantsheere).2005              

Ne se repasse pas, Galerie Pich, Paris (Fr) (duo), 2004 

Recherche et publications 

Réalités de la recherche (collective) en Arts, colloque et publication sous la direction de Pierre Baumann, 2019

Le parti pris du dessin, colloque Biomorphisme approches sensible et conceptuelle des formes du vivant, La Friche Belle de Mai, Marseille, 2018-2019 et publication e book, 2020

Les jeux de l’unilatère, colloque Quand la forme devient substance. Puissance des gestes, intuition diagrammatique, et phénoménologie de l’espace, sous la direction de Luciano Boi, Franck Jedrzejewski & Carlos Lobo Collège internationnal de Philosophie, 2018

Exposition, colloque, double publication, La chaleur de l’usure et Excès d’usages et bénéfices de l’art, sous la direction d’Amélie de Beauffort et Pierre Baumann, Presse Universitaire de Bordeaux,2016

The Journal of Contemporary Painting, Simon Hantaï (2d edition), Edited by Mick Finch, Laura Lisbon and Daniel Sturgis, 2015

Drawing in Expended Field, catalogue de l’exposition, 2011

En quelques traits , Catalogue de l’exposition, Iselp, 2010

Acht Zeichner aus belgium, catalogue de l’exposition au Emshertal Muséum. 2006 

2005 « Effrangements et déplacements », Tristan Trémeau, L’Art Même numéro 26 

2003 Christophe Dossogne, Art Expo, numéro 46

La Part de l’Oeil n°19, 2003-2004, Dossier «La représentation et l’objet», Bruxelles.

1993 Colloque « l’art, regard de la phénoménologie », Ecole des Beaux-Arts